Devenir adulte et rester enfant ?
search
  • Devenir adulte et rester enfant ?
  • Devenir adulte et rester enfant ?

Littérature moderne et contemporaine

Devenir adulte et rester enfant ?

Relire les productions pour la jeunesse

Dirigé par

Nelly Chabrol-Gagne, Isabelle CaniCatherine d'Humières

33,18 €
Format
Quantité
Produit disponible avec d'autres options

Paiement sécurisé

Livraison rapide

Retours possibles sous 14 jours

Devenir adulte et rester enfant : tels sont les deux pôles entre lesquels se situent la plupart des productions pour la jeunesse, soumises ainsi à une double attraction. Pinocchio pantin de bois qui ne grandit pas mais finit pourtant par devenir un vrai petit garçon, et bientôt un adulte raisonnable, Peter Pan qui au contraire a choisi de rester pour toujours dans le monde de l’enfance, son vieil ennemi le capitaine Crochet poursuivi par le tic tac du crocodile ou du temps qui passe, sont des exemples révélateurs d’une préoccupation générale. Comme le champignon de Lewis Carroll qui fait grandir par un de ses côtés et rapetisser par l’autre, les productions pour la jeunesse tiennent aux enfants un double langage ; elles leur disent simultanément : « Grandissez ! » et « Ne grandissez pas ! », exprimant ainsi les sentiments ambivalents des adultes eux-mêmes. L’enfant auquel ils s’adressent, c’est à la fois celui qu’il a bien fallu laisser derrière soi en grandissant, et qui en sait donc moins qu’eux, et celui qui possède encore un trésor ou un secret qu’eux-mêmes ont perdu, et qui en sait alors peut-être plus qu’eux.

De cette tension, voire de ce déchirement naît la littérature de jeunesse, lieu d’une parole tiraillée entre des exigences contradictoires, mais aussi lieu de réconciliation, de transmission, de passage d’un âge à l’autre. Pour analyser cette dualité essentielle, trente-six chercheurs – historiens, psychanalystes, linguistes, didacticiens, spécialistes de littératures française et étrangères – combinent leurs approches et embrassent une grande variété de sujets, du Télémaque de Fénelon aux albums sans texte, du Petit Prince à Harry Potter, dans des articles destinés à toutes celles et à tous ceux qui s’intéressent à la littérature de jeunesse, aux questions d’enfance et d’éducation, et, plus largement, à la façon dont une société donnée, la nôtre, s’adresse aux enfants à partir de ses propres contradictions. Introduction et conclusion présentent enfin deux réflexions générales, différentes et symétriques, sur la question d’ensemble.

Nelly Chabrol-Gagne

Nelly Chabrol-Gagne est maître de conférences en littérature française du XXe siècle à l’Université Clermont Auvergne.

En savoir plus sur Nelly Chabrol-Gagne

Catherine d'Humières

Catherine d’Humières est maître de conférences d’espagnol à l’Université de Cergy-Pontoise. Ses principaux axes d’étude portent sur la permanence des mythes dans la littérature contemporaine de langue romane, et dans les productions pour la jeunesse.

En savoir plus sur Catherine d'Humières

Introduction. Devenir adulte mais rester enfant : de la double contrainte au paradoxe créateur
Isabelle Cani

Partie 1 : L’obligation de grandir dans le monde moderne

– Former des adultes, inventer la jeunesse. L’entrée dans la modernité, ou de la civilité et du processus de normalisation
Thierry Wanegffelen
– La mort dans les romans de la comtesse de Ségur
Claudine Giacchetti
– Des petits mousses et de l’écume des mers: des romans maritimes pour la jeunesse ?
Odile Gannier
– De l’enfant au citoyen : interroger le projet fondateur de la Troisième République
Aude Dontenwille-Gerbaud
– L’enfant et les images : adulte en miniature ou adulte en devenir ?
Geneviève Djenati
– Grandir avec les histoires
Claude de la Génardière

Partie 2 : Le droit de rester enfant en littérature de jeunesse

– Comment définir la littérature pour la jeunesse, ou le paradoxe insoluble
Virginie Douglas

Une tension féconde
– Le Télémaque de Fénelon ? : les illustrateurs face à la profondeur du texte
France Neven
– Rester Enfant, devenir Homme sans tuer la femme dans les romans de Charles Dickens jusqu’à David Copperfield
Max Véga-Ritter
– Réécritures contemporaines de contes, nouvelles moralités ? L’exemple de Pinocchio
Catherine Boré
– Les paradoxes de la représentation chez Edith Nesbit
Isabelle Guillaume
– Être ou ne pas être adulte : Peter Pan et les siens
Monique Chassagnol
– Le médélénisme ou la littérature, cette enfance seconde
Gina Puica
– Voix de la nature et initiation enfantine dans Il segreto del Bosco Vecchio de Dino Buzzati et Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry
Catherine d’Humières
– Redevenir enfant ou la quête paradoxale du paradis perdu en littérature de jeunesse
Danièle Henky
– Le vampire, un miroir pour l’adolescent dans la littérature de jeunesse
Liliane Cheilan
– Devenir adulte dans un monde enfantin : Harry Potter ou la bonne fortune des infortunés
Marie Burkhardt
– De la série au cycle, de la suspension du temps au reflet de son passage. La double contrainte en littérature jeunesse : l’exemple des ensembles romanesques
Anne Besson

Des références inversées
– De Perrault à nos jours : le double discours du conte
Christiane Pintado
– Des abîmes franchis ? La relation adulte-enfant dans Vendredi ou la vie sauvage et les valeurs du texte pour son jeune public
Kiera Vaclavik
– Grandir dans un monde sans adultes. Sous le règne de Bone de Russel Banks
Veronica Bonanni
– « Les contes pour enfants ne grandissent pas, sauf un ». La genèse du mythe de Peter Pan (James Matthew Barrie) selon Régis Loisel
Nathalie Prince
– Pastiche et inversion : l’aporie des contes du temps présent chez Daniel Pennac
Marie-France Rouart
– Contes d’enfants pour adultes
Mugura Constantinescu

Les âges réconciliés
– De la source à l’embouchure : une image du cycle de la vie en littérature de jeunesse. Sur le fleuve de Hermann Schulz, ou « la rivière des destins croisés »
Joël Manchon et Claude Le Manchec
– “For my part, I do not write for children but for the childlike”. Les contes pour enfants de George MacDonald
Benjamine Toussaint-Thiriet
– Tolkien : des ponts vers l’enfance et le rêve
Charles Ridoux
– « L’éternel enfantin » du Petit Prince : chapeau ou boa ?
Claire Lise Malarte-Feldman

Partie 3 : La chance de devenir lecteur pour grandir autrement

– L’entre-deux de la littérature de jeunesse ou sa nécessaire localisation paradoxale
Nelly Chabrol-Gagne
– Traduction pour la jeunese et classes d’âge : des raisons éditoriales aux principes traductologiques. étude d’un cas
Roberta Pederzoli
– D’une île à l’autre, dans l’archipel des romans d’aventures
Danielle Dubois-Marcoin
– Grandir à l’épreuve du feu ou de la lecture ?
Catherine Tauveron
– Rêve ou réalité ? Souffrances et jouissances d’un petit garçon. Les Aventures d’Auren, le petit serial killer, de Joseph Danan
Christiane Page
– Une parenté enfin retrouvée
Françoise Alexandre
– Conclusion. Entre nostalgie du sacré et jeu du Gai Savoir, l’enfant qui joue avec le Temps
Jean Perrot

« Variant les points de vue, les méthodes d’analyse, l’ampleur des sujets embrassés, tous ces contributeurs, avec une énergie et un enthousiasme contagieux, émettent des hypothèses, commentent leur réflexion, partagent leurs découvertes et leurs provisoires conclusions. Il en résulte un ensemble extraordinairement dense, symphonique, richement coloré. »
Bulletin des Bibliothèques de France (BBF)

Détails du produit

Auteur(s)
Nelly Chabrol-Gagne Catherine d'Humières
Collection
Littératures
Date de parution
21 mars 2008
Nombre de pages
496 pages
Format
14 x 22 cm
Reliure
Broché
ean13
9782845163447

Vous aimerez aussi