L'architecture pré-augustéenne à Glanum
search
  • L'architecture pré-augustéenne à Glanum
  • L'architecture pré-augustéenne à Glanum

Archéologie

L'architecture pré-augustéenne à Glanum

28,44 €
Format
Quantité

Paiement sécurisé

Livraison rapide

Retours possibles sous 14 jours

L’agglomération de Glanum (Saint-Rémy-de-Provence, 13) occupée dès l’âge du Bronze jusqu’au IIIe siècle après J.-C., selon la chronologie actuellement admise, constitue une référence ornementale et architecturale en Provence, pour sa période dite « préromaine ». Pourtant, des incohérences entre chronologie (IIIe-IIe siècle avant J.‑C.) et son ornementation architecturale (de référence italique) subsistent. Le centre monumental de l’agglomération « préromaine » est attribué aux populations grecques de Marseille par Henri Rolland, principal fouilleur du site archéologique, alors qu’Anne Roth-Congès propose de rendre l’agglomération aux populations indigènes locales.
Nous avons choisi d’étudier la zone centrale du site actuellement dégagée, pour discerner les influences ornementales de l’architecture publique et définir qui habitait la ville, qui était à l’origine de sa monumentalisation et quel était alors son statut administratif. À l’époque impériale, le forum est construit sur un remblai permettant l’aménagement d’une large plateforme qui autorise la conservation des édifices monumentaux antérieurs et leur mobilier architectural associé. Nous avons eu l’opportunité de mener une fouille archéologique de faible ampleur dans cette zone. Les études de la stratigraphie et du mobilier céramique autorisent désormais une nouvelle chronologie permettant de résoudre au moins certaines incohérences antérieures.
L’étude du mobilier architectural montre une large influence italique mais avec des caractéristiques propres, inspirées des décors orientaux. L’examen des vestiges conservés met en évidence le même phénomène avec une adaptation des plans classiques à la topographie de l’agglomération. Enfin, le statut de l’agglomération reste difficile à décrypter, mais il s’inscrit dans le cadre de l’administration romaine qui se met en place dans le courant du Ier siècle avant J.-C.

Elsa Sagetat-Basseuil

Elsa Sagetat-Basseuil est chargée d’études à l’Inrap sur le site de Marseille et chercheuse à l’Iraa. Elle met à profit ses compétences pour l’étude du site de Glanum à partir de 2002. Elle a dirigé les fouilles réalisées préalablement à l’aménagement du forum romain et a suivi les travaux de restauration du mur de « Marius », du mausolée des Iulii et des vestiges conservés au sein du site archéologique.
En 2015, elle a réalisé des sondages à l’extrémité sud de l’agglomération, encore non découverte et a mis en évidence l’occupation de l’agglomération de Glanum jusqu’au VIIe siècle, à l’intérieur des remparts protohistoriques.
Elle coordonne désormais au sein de l’Iraa, l’Atlas topographique de Saint-Rémy-de-Provence. Parallèlement elle poursuit son activité de responsable de recherche archéologique au sein de l’Inrap avec la direction de fouilles archéologiques, de diagnostics et d’études spécialisées sur le mobilier lapidaire antique.

En savoir plus sur Elsa Sagetat-Basseuil

Préface de Xavier Lafon

1. Glanum, une agglomération multiculturelle

1.1. Le site archéologique et ses réserves
1.2. Le cadre géographique
1.3. Cadre historique : Glanum de la République romaine à la période augustéenne
1.4. Définition de la terminologie

2. Le cadre de l'étude

2.1. Historique de la recherche
2.2. Les données de fouilles
2.3. La chronologie

3. Présentation raisonnée de l'urbanisme et de l’architecture de Glanum pré-augustéenne

3.1. Les installations urbaines
3.2. Les monuments
3.3. Les techniques de construction

4. Le décor architectural

4.1. Les données
4.2. Le matériau
4.3. Typologie du mobilier architectonique pré-augustéen

5. L’urbanisme et l’architecture pré-augustéens, origines et particularismes : essai de synthèse

5.1. L’urbanisme et l’architecture
5.2. La situation culturelle de Glanum
5.3. Glanum, un « unicum » ?

Catalogue des blocs architecturaux

1. Les bases
2. Les colonnes
3. Les chapiteaux
4. Les entablements
5. Les corniches
6. Couronnement de mur ou chaperon
7. Éléments de chéneau
8. Éléments architectoniques non décorés
9. Acrotères
10. Mobilier architectural attribué ou découvert dans le « sanctuaire » et dans le quartier d’habitation
11. Tableau de correspondances

Bibliographie

Détails du produit

Auteur(s)
Elsa Sagetat-Basseuil
Collection
Terra Mater
Date de parution
15 février 2024
Iconographie
+ de 200 illustrations
Nombre de pages
480 pages
Format
22 x 28 cm
Reliure
Broché
ean13
9782383772415

Vous aimerez aussi

Vous aimerez aussi