Quelles traces pour l'histoire de l'art et l'archéologie ?
search
  • Quelles traces pour l'histoire de l'art et l'archéologie ?
  • Quelles traces pour l'histoire de l'art et l'archéologie ?

Histoire de l'art

Quelles traces pour l'histoire de l'art et l'archéologie ?

Essais pour une histoire de l’art diachronique et pluridisciplinaire III

15,17 €
Format
Quantité

Paiement sécurisé

Livraison rapide

Retours possibles sous 14 jours

La notion de trace est un objet de recherche pour de nombreuses disciplines et une question ouverte. Mais qu’est-ce qu’une trace pour un archéologue, un historien de l’art ? En quoi la notion de trace permet-elle de trouver des points de convergences ou de divergences méthodologiques ? Selon quels processus les traces sont-elles rendues visibles ? Qui laisse des traces ? Quelles relations les créateurs et producteurs entretiennent-ils avec les traces de leur travail ? De quelle manière les technologies du multimédia interviennent-elles aujourd’hui dans la reconstitution des traces ?
Les contributions réunies ici proposent d’envisager la notion de trace selon trois axes qui peuvent être imbriqués ou dissociés : traces de fabrication, traces d’usage/d’utilisation/voire d’usure, traces comme méthode d’interprétation. La notion de trace est envisagée de la période antique aux aspects les plus contemporains de la création artistique et architecturale et sous toutes ses formes, créations éphémères, tissus, chapiteaux en pierre, performances, céramiques, etc.
Cette publication se situe dans le prolongement de questionnements diachroniques et pluridisciplinaires qui ont nourri deux précédentes journées d’étude adossées aux travaux transdisciplinaires de l’axe 2 « Production et pratiques sociales des arts » du CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » – UPR 1001) et publiées chez le même éditeur.

Catherine Breniquet

Catherine Breniquet est professeur d’histoire de l’art et archéologie antiques à l’Université Clermont Auvergne. Spécialiste d’archéologie de l’Orient ancien, ses domaines de recherches sont l’étude des communautés villageoises de Mésopotamie, l’archéologie du textile et l’approche anthropologique des représentations figurées.

En savoir plus sur Catherine Breniquet

Fabienne Colas-Rannou

Fabienne Colas-Rannou est maître de conférences en histoire de l'art et archéologie antiques à l’Université Clermont Auvergne. Ses recherches se placent à la fois dans le champ de l’histoire de l’art et dans celui de l’histoire, du monde grec et de l’Anatolie.

En savoir plus sur Fabienne Colas-Rannou

Marianne Jakobi

Marianne Jakobi est professeur d'histoire de l’art contemporain à l’Université Clermont Auvergne. Elle est spécialiste de l’histoire de l'art contemporain fin XIXe-XXIe siècles et en particulier des corpus Gauguin, Signac, Dubuffet et de la question historique et théorique de l’intitulation artistique. Ses recherches actuelles portent sur les relations entre art, littérature et édition, l’écriture dans la création artistique, et l’approche génétique de l’art.

En savoir plus sur Marianne Jakobi

Introduction
Catherine Breniquet, Fabienne Colas-Rannou, Marianne Jakobi

Partie 1 : Matérialité et immatériel

– La trace et la marque : sur les stigmates de production, d'usage et d’altération des objets lithiques et leur interprétation en Préhistoire
Raphaël Angevin

– L’étude des traces de fixation des statues grecques sur leurs bases, entre histoire des techniques et histoire de l’art
Rachel Nouet

Partie 2 : Traces, tracés : archéologie, architecture, écrits

– L’archéologue médiéviste, un traqueur de traces et de tracés…
Pascale Chevalier

– Aborder une architecture à partir de ses traces ? L’exemple de l’hôtel de Grandseigne à Clermont
Gwenn Gayet-Kerguiduff

– Signes/traces d’identité et d’attachement franciscains, au XVe siècle. Autour d’une lettre de Colette de Corbie
Ludovic Viallet

Partie 3 : Intentionnalités contemporaines

– Noël Dolla. Autopsie de la peinture pour une production de traces et d’indices 1967-2017
Fabrice Flahutez

– Le politicide des années 1980 en Iran – du témoignage à la trace
Bahar Majdzadeh

Partie 4 : Pour un décloisonnement

– Ruines, transformation et mémoire
Alain Schnapp

– Les photographies, traces de quoi ?
Monique Sicard

Conclusion
Francis Prost

Détails du produit

Auteur(s)
Catherine Breniquet Fabienne Colas-Rannou Marianne Jakobi
Collection
Histoires croisées
Date de parution
25 janvier 2024
Iconographie
43 illustrations
Nombre de pages
200 pages
Format
16 x 24 cm
Reliure
Broché
ean13
9782383772422

Vous aimerez aussi