La guerre d'Espagne en héritage
search
  • La guerre d'Espagne en héritage
  • La guerre d'Espagne en héritage

Littérature moderne et contemporaine

La guerre d'Espagne en héritage

Entre mémoire et oubli (de 1975 à nos jours)

37,91 €
Format
Quantité

Paiement sécurisé

Livraison rapide

Retours possibles sous 14 jours

1975 marque pour l’Espagne le début d’une nouvelle étape politique au cours de laquelle le pays s’engage dans la (re)construction d’une démocratie. Période essentielle et fondatrice qui éclipsa un temps le débat de fond sur la guerre civile avant que celui-ci ne revienne en force sur la scène politique et culturelle au cours des années 1990. Réunissant des contributions de chercheurs de différents horizons géographiques et disciplinaires, cet ouvrage explore la foisonnante diversité de la production littéraire, cinématographique et historiographique autour de la guerre d’Espagne depuis 1975. Entre désir de mémoire et conscience de sa fragilité et de ses dénis, l’écriture de la guerre d’Espagne est ici considérée du point de vue de la transmission d’un passé relevant du patrimoine commun. De la fictionnalisation de l’Histoire et ses enjeux idéologiques à la prégnance des contextes de production et de réception, des nouvelles lectures du passé historique aux thèmes de la mémoire et de l’identité, les travaux et les analyses abordent ici la guerre d’Espagne en héritage.

Viviane Alary

Viviane Alary est professeure des universités, hispaniste et membre du Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS) de l'Université Clermont Auvergne. Ses travaux de recherche portent sur la bande dessinée et le roman espagnol contemporains. Elle est présidente de l’Action COST iCOn-MICS (Investigation on comics and graphic novels in the iberian cultural area, https://www.cost.eu/news/45-new-actions-launching-in-2020/), cofondatrice de la plateforme PACE (plataforma Académica sobre el Cómic en español, https://pace.hypotheses.org/).

En savoir plus sur Viviane Alary

Danielle Corrado

Danielle Corrado a été maître de conférences jusqu'en 2020 en études hispaniques à l’Université Clermont Auvergne et rattachée au Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopétique (CELIS).

En savoir plus sur Danielle Corrado

Avant-propos
Viviane Alary,  Danielle Corrado

Conférences inaugurales
– Itinéraires de lectures de la Guerre civile (1960-2000)
José-Carlos Mainer
– La guerre civile espagnole et la production romanesque des quinze dernières années face à celle de la transition à la démocratie
Bertrand de Muñoz Maryse

Nouvelles lectures de l’Histoire
– Visages et Métamorphoses de l’exil espagnol : 1936-1942
Bartolomé Bennassar
– Témoins, historiens et mouvement pour la « recuperación de la memoria histórica » : une nouvelle mise en récit de la guerre d’Espagne
Mercedes Yusta
– « L’histoire objective » de la guerre civile et la mythologie de la Transition
François Godicheau
– Mémoires du franquisme
Andrée Bachoud
– Guerre civile dans la revue Reconquista (1975-1983) : du souvenir fervent au nécessaire oubli
Pierre-Paul Grégorio
– La Galice : une mémoire trahie
Caroline Domingues
– Comment assumer l’héritage de Caïn. Enseigner la Guerre Civile : le défi de la démocratie
Catherine D’humières 
– La guerre d’Espagne dans les manuels d’espagnol : de l’approche partisane à la description anthropologique
Denis Rodrigues

Les écrans de la mémoire
– La guerre d’Espagne dans le cinéma espagnol des années 1976-1986 : une représentation équivoque ?
Marie-Soledad Rodriguez
– Stéréotyper pour interroger le mythe des Brigades Internationales dans Ay, Carmela de Carlos Saura (1990) et Tierra y Libertad de Ken Loach (1995)
Pietsie Feenstra
– Construction d’une représentation cinématographique de la guerre civile espagnole : le cas de El lápiz del carpintero de Antón Reixa ou une écriture transgressive de la guerre
Christelle Colin
– L’héritage de Salamina
Bénédicte Brémard
– Un travelling pour mémoire : étude de l’incipit de Soldados de Salamina de David Trueba
Jacques Terrasa

Mémoires d’ailleurs
– Signes de la mort, de Sena et Saramago : la guerre d’Espagne a-t-elle aussi lieu au Portugal ?
Orlando Nunes de Amorim 
– Ayguesparse et Nyssen : le regard du maître et de l’élève sur la guerre d’Espagne, en temps de démocratie
André Benit
– Que peut la guerre d’Espagne dans le roman italien ?
Luciano Curreri
– Une exploration de la mémoire du conflit : la critique du témoignage de George Orwell dans Les Géorgiques de Claude Simon
Judith Sarfati-Lanter
– La guerre d’Espagne dans La Consagración de la Primavera d’Alejo Carpentier : la mise en fiction d’une épreuve initiatique
Fabienne Vial

Une transmission plurielle : du témoignage au mythe
Días de llamas de Juan Iturralde, ou la guerre incivile
Maurice
Madera de héroe de Miguel Delibes : un roman de formation sur fond de Guerre Civile
Thomas Stauder
– Presencia/ausencia de la guerra civil en y a propósito de la novela de José Corrales Egea : Semana de Pasión
Raquel Thiercelin
– La guerre de Juan Eduardo Zúñiga. La mémoire d’un rapport au monde conflictuel
Manuelle Peloille
– Voix intimes de la mémoire, autre mode d’écriture de la guerre
Lydie Royer
– Umbral : du souvenir lyrique à l’esthétique de la provocation
François Pierré
– ¿ Qué es una guerra civil ? Sobre la intencionalidad benetiana
Jordi Bonells
Antonio Álvarez de la Rosa – Le Crime des pères de Michel del Castillo : l’héritage de la guerre civile espagnole.
Viviane Alary – Marsé et la guerre civile.
Évelyne Martin-Hernandez, Bénédicte Mathios – Traces, coutures et stigmates de la guerre civile dans la poésie espagnole du dernier quart du XXe siècle.

Perpétuation du thème et nouveaux enjeux : mémoire, identités et écriture
– Note sur les violences civiles dans la littérature espagnole
Michèle Ramond
– Épica, lírica y tragedia en la memoria histórica de J. Llamazares, A. Muñoz Molina, J. Ferrero y P. Zarraluki
Ana Rodríguez Fischer
– L’exhumation du passé par l’enquête : Cielos de barro de Dulce Chacón
Catherine Orsini-Saillet
– Dulce Chacón, La voz dormida : contre l’oubli, le legs de la parole
Anne Paoli
– Les Soldats de Salamine, La Voix endormie, deux romans au miroir de la mémoire espagnole contemporaine de la guerre civile
Félix Torres
– Días y noches de Andrés Trapiello : les enjeux d’un choix formel
Danielle Corrado
– Tu rostro mañana : un héritage littéraire
Amélie Florenchie
– La mémoire de la guerre civile dans la littérature basque : Ramón Saizarbitoria ou le jeu d’écrire
Jesús Alonso Carballés
– Identité et mémoire de la Guerre Civile : La meitat de l’ànima de Carme Riera
Anne Charlon
– La guerre d’Espagne : enjeu idéologique et quête identitaire de Manuel Vázquez Montalbán à Antonio Muñoz Molina
Christine Crou
– L’Histoire et son ombre : la Guerre d’Espagne dans Si te dicen que caí (Juan Marsé) et Beatus Ille (Antonio Muñoz Molina)
Annick Le Scoëzec-Masson
– Lecture de la trace, lecture de l’héritage (Beatus ille, Luna de Lobos, Soldados de Salamina)
Jean Alsina

Postface
– « La juste mémoire » ?
Rose Duroux

Détails du produit

Auteur(s)
Viviane Alary Danielle Corrado
Collection
Littératures
Date de parution
1 juin 2007
Nombre de pages
656 pages
Format
14 x 22 cm
Reliure
Broché
ean13
9782845163270

Vous aimerez aussi